Billetterie Association Festival Est-Ouest / Théâtre de Die : Réservez votre billet

CGU / RAPHAËL GOUISSET & BENJAMIN VILLEMAGNE

CGU / RAPHAËL GOUISSET & BENJAMIN VILLEMAGNE

  • Mar. 21 avril à 20 h
  • Théâtre de Die - Die

Théâtre/Performance
À partir de 14 ans - 1h45
15€ / 11€ / 7€


DANS LE CADRE DU PRINTEMPS DU NUMÉRIQUE


Vous utilisez Google ? Amazon ? Facebook ? Apple ? Netflix, Twitter, Instagram, Microsoft… ? Avez-vous lu leurs Conditions Générales d’Utilisation avant de les accepter ?


La performance CGU est une tentative absurde (mais indispensable) de lire au public les Conditions Générales d’Utilisation des quatre GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) ; ces entreprises du web qui font la loi sur Internet et administrent nos vies connectées. À travers cette performance c’est notre pratique quotidienne du web que Raphael et Benjamin interrogent.


Distribution :
Conception : Raphaël Gouisset, Benjamin Villemagne
Interprétation : Raphaël Gouisset, Benjamin Villemagne et un invité mystère
Regards extérieurs : Valérie Cordy et Nicolas Ramond
Création lumière : Benoit Bregeault
Régie générale : Fanny Bachiri


Production : Quincaillerie Moderne
Aide à la production : DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, R.gion Auvergne-Rhône-Alpes, Conseil Départemental de la Loire, ville de Saint-Etienne
Coproduction : Les Subsistances, Lyon – Le théâtre de la Manufacture, CDN de Nancy – le Théâtre Dijon Bourgogne, CDN – l’Espace Albert Camus, le Chambon-Feugerolles.
Avec le soutien : du Collectif Les Particules – du Labo NRV, Lyon – du CCO, Villeurbanne – du Lavoir Public, Lyon.


Flying the earth / DANIELL ALNUMA

Flying the earth / DANIELL ALNUMA

  • Mer. 20 mai de 20 h à minuit
  • Théâtre de Die - Die

Danse
À partir de 14 ans / 1h


Flying the earth est une imprévisible danse spiralique. Daniell Alnuma, danseuse et chorégraphe contemporaine y a fait sienne la spécialité des derviches tourneurs.


Daniell Alnuma ouvre un monde qui rassemble et puis déroule une multiplicité d’autres mondes. Tourner comme le temps qui passe, de deux manières, une qui rassemble tout le passé et l’autre qui fait passer l’instant à l’instant suivant. Tourner pour monter vers les hautes sphères, pour atténuer la sensation de la lourdeur, tourner pour exalter la vie.


Distribution :


Création, conception, chorégraphie, chant et voix : Daniell Alnuma
Création musicale, son et voix : Noam Helfer
Création costumes et styles : Yasmin Wollek
Création lumière : en cours


ESMERINE

ESMERINE

  • Ven. 22 mai à 20 h
  • Théâtre de Die - Die

Musique/Danse
1h | À partir de 12 ans
15€ | 11€ | 7€


Fondé en 2001 par Rebecca Foon (Thee Silver Mt. Zion) et Bruce Cawdron (Godspeed You! Black Emperor), Esmerine – devenu entre-temps quintet – symbolise toute la créativité et l’incandescence de la scène montréalaise.


En six albums, dont quatre sur le prestigieux label Constellation, le groupe a exploré inlassablement les points de convergence entre musique contemporaine, post-rock, folk d’Europe de l’Est et traditions moyen-orientales. Vingt années ponctuées de rencontres inoubliables avec Lhasa de Sela, Sarah Neufeld (Arcade Fire) ou encore le saxophoniste Colin Stetson. Après une première collaboration avec Le Collectif des Possibles et à la suite d’une résidence de création dans les Cévennes, le groupe Esmerine aura le plaisir d’être rejoint sur scène par la danseuse et chorégraphe franco-japonaise Chiharu Mamiya.


Distribution :
Violoncelle, chant : Rebecca Foon
Marimba, glockenspiel : Bruce Cawdron
Violon, cor, mellophone : Brian Sanderson
Contrebasse, basse : Philippe Charbonneau
Batterie, percussions : Jamie Thompson
Danse : Chiharu Mamiya


Co-production : What a Mess! Records, La Filature du Mazel, fabrique artistique à Notre-Dame-de-la-Rouvière (30)
Avec le soutien de : Constellation Records, Conseil des Arts et des Lettres du Québec, Conseil des Arts du Canada


SOCIÉTÉ EN CHANTIER / STEFAN KAEGI - RIMINI PROTOKOLL

SOCIÉTÉ EN CHANTIER / STEFAN KAEGI - RIMINI PROTOKOLL

  • Ven. 29 mai à 20 h 30
  • Théâtre de Die - Die

SPECTACLE A LA COMEDIE DE VALENCE
Théâtre immersif
À partir de 10 ans
2h environ - 17€


Navette organisée par le Théâtre, rdv à 18h30 au parking du Théâtre
Attention, nombre de places limité, réservez avant le vendredi 15 mai !


L’aéroport indéfiniment en chantier de Berlin, l’interminable projet d’autoroute A3 en Italie, les imbroglios autour du futur tunnel Lyon-Turin, les stades de football au Qatar : Rimini Protokoll vous invite à regarder les chantiers de construction comme des microcosmes condensant les paradoxes de notre société. Répartis en groupes vous vous croisez dans le théâtre transformé en une vaste zone de travaux.


Distribution :
Conception et mise en scène : Stefan Kaegi
Scénographie : Dominic Huber
Avec 8 expert.e.s de construction : avocat.e, ouvrier.ère, urbaniste, entrepreneur.euse, conseiller.ère en investissement, expert.e en colonies d’insectes bâtisseurs… (distribution en cours)


Othello, variation pour trois acteurs / NATHALIE GARRAUD & OLIVIER SACCOMANO

Othello, variation pour trois acteurs / NATHALIE GARRAUD & OLIVIER SACCOMANO

  • Sam. 30 mai à 20 h
  • Théâtre de Die - Die

D'APRÈS WILLIAM SHAKESPEARE


Théâtre
1h35 | À partir de 14 ans
15€ | 11€ | 7€


Othello de Shakespeare est une pièce très étrange. La jalousie y est générale, c’est pratiquement une règle de conduite. Et que font les jaloux ? Ils spéculent, ils spéculent, ils spéculent…


Le génie de Shakespeare est d’avoir fait une pièce sur Venise, symbole d’un nouveau fonctionnement politique, celui d’une République de marchands, qui invente le crédit et le ghetto, combine un impérialisme militaire classique avec un art nouveau de gouverner par l’opinion, le tout en partant d’une histoire de cocu imaginaire : Othello, l’Arabe de Venise… Quant à cette variation pour trois acteurs, elle est ce qu’entendent les musiciens par ce mot : le thème de la pièce de Shakespeare est repris, mais les modifications qui l’entourent (mélodiques, rythmiques, harmoniques) lui arrachent un autre son.


Distribution :
Conception : Nathalie Garraud et Olivier Saccomano d’après William Shakespeare
Mise en scène : Nathalie Garraud
Texte : Olivier Saccomano
Jeu : Mitsou Doudeau, Cédric Michel, Conchita Paz ou Charly Totterwitz, en alternance
Scénographie : Jeff Garraud
Costumes : Sarah Leterrier, assistée de Sabrina Noiraux
Lumières : Guillaume Tesson
Assistanat à la mise en scène : Florian Onnéin


Production déléguée : Théâtre des 13 vents CDN Montpellier
Coproduction : le Théâtre du Beauvaisis – Scène nationale, le Safran – Scène conventionnée d’Amiens


Le texte de la pièce est publié aux éditions Les Solitaires Intempestifs


AUTOMATIC CITY + JUMATOV / LES ENDIMANCHÉES MUSICALES #2

AUTOMATIC CITY + JUMATOV / LES ENDIMANCHÉES MUSICALES #2

  • Dim. 7 juin de 15 h 30 à 19 h 30
  • Théâtre de Die - Die

Musique
Tout public - 5€


JUMATOV


Une guitare, un accordéon, et une batterie pour enfant, les membres du groupe jumatov tentent au travers d’une pratique essentiellement instrumentale de mettre leur musique de rue au goût du jour et de la culture locale. Aux influences tsiganes mixées avec le jazz-blues, du disco/funk/électro à l’oriental ou encore à des couleurs tout à fait folkloriques, le groupe garde un aspect artisanal, et propose une musique dansante dans un style atypique.
[Groupe accueilli en lien avec le festival L’Âme Slave]


Distribution :
Batterie : Julien Bernard
Guitare : Mathis Rajot
Accordéon : Ovidiu Cioban


AUTOMATIC CITY


Ils sont quatre et pourraient bien sortir d’une pyramide égyptienne, d’un bayou de Louisiane, d’une lampe d’Aladin ou d’un vaisseau spatial. Automatic City joue toujours beaucoup de reprises. Mais pas seulement. Et elles riment avec surprises, parfois méconnaissables et toujours transfigurées. Le secret du groupe ? En plus de ses catapultages et recyclages d’influences, des instruments de référence et d’autres qui font la différence, un chanteur tellement habité qu’il ne sait plus où il habite.


Distribution :
Chant, guitares, sitar, flute, mélodica, percussions : Eric Duperray
Guitares, bellzouki, theremin, marimba, coral sitar, stylophone, effets : Emmanuel Mercier
Batterie, percussions, bongos, pandero, drum machine, berimbau : Zaza Desiderio
Contrebasse : Camille Thouvenot


 DERVICHE درويش  / ENSEMBLE BAB ASSALAM & SYLVAIN JULIEN

DERVICHE درويش / ENSEMBLE BAB ASSALAM & SYLVAIN JULIEN

  • Jeu. 11 juin à 20 h
  • Théâtre de Die - Die

Musique/Cirque
1h15 | Tout public
15€ | 11€ | 7€


2010, dernier concert de Bab Assalam en Syrie aux côtés d’une dizaine de derviches tourneurs. Aujourd’hui, les musiciens réinventent, en compagnie du circassien Sylvain Julien, le mythe des derviches tourneurs avec un concert « tourné » où la transe soufie devient une poésie circassienne.


Avec Derviche درويش, les artistes souhaitent – comme le danseur qui tourne – tenter l’aventure d’un « voyage sans départ ». C’est un hommage, une ode à l’amour, un voyage spirituel inspiré par la philosophie et la musique soufie. Une longue transe qui nous emmène, au gré de l’accélération des battements du cœur, vers notre souvenir et notre avenir.


Distribution :
Oud, chant : Khaled Aljaramani
Percussions, oud, chant : Mohanad Aljaramani
Clarinettes, live electronic : Raphaël Vuillard
Danse, cerceaux : Sylvain Julien
Collaborateur artistique et technique : Emmanuel Sauldubois
Regards extérieurs : Jean Lacornerie & Heinzi Lorenzen
Regard danse : Annette Labry
Lumières : Dominique Ryo
Costumes : Céline Pigeot


Coproduction : L’autre côté du Monde Prod. & Théâtre de la Croix Rousse-Lyon
Soutiens : DRAC, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Ville de Lyon, SPEDIDAM et ADAMI
Partenaires : Institut du Monde Arabe, Auditorium de Montélimar, La Cascade-Pôle Cirque, Espace Tonkin-Villeurbanne


Tant qu'il y aura des brebis / COMPAGNIE LA DERNIÈRE BALEINE

Tant qu'il y aura des brebis / COMPAGNIE LA DERNIÈRE BALEINE

  • Ven. 19 juin à 20 h 30
  • Théâtre de Die - Die

Théâtre
1h15 | À partir de 14 ans
10€


Sur scène un acteur et une actrice. Ils s’adressent aux spectateurs. Ils chantent parfois, ils dansent aussi, enfin ils jouent. Et ils donnent à entendre la parole d’une communauté d’artisans dont on soupçonne rarement l’existence : celle des tondeurs et tondeuses de moutons.


« Nous voulons parler d’un métier qui réinterroge nos habitudes dans le travail par sa singularité. Nous avons l’envie de dépeindre une technique qui, à force de précisions et d’ajustements, devient un art, une danse. Enfin nous ne voulons pas d’une œuvre muséale sur la tonte : nous voulons jouer de tout cela ».


Distribution :
Les portraits de la Comédie de Caen


Mise en scène : Léa Carton de Grammont
Interprètes : Arthur Amard et Maybie Vareilles
Regard chorégraphique : Cécile Laloy
Création lumières et régie générale : Anne-Sophie Mage


Production Comédie de Caen – CDN de Normandie
Coproduction La Dernière Baleine, la Ville de Montbrison
Avec le soutien du Théâtre du Cloître de Bellac, le Chok-Théâtre, la Ville de Saint-Étienne